samedi 3 février 2018

repos musical (version couleur)

Cette photo met en valeur (par éclairage) le violon…
Réalisée dans le noir en light-brushing et  en pose mode BULB
iso 400, 32 sec, f /5.6


6 commentaires:

  1. Le contraste d'éclairage du violon est aussi renforcé ici par le contraste de couleur (marron/vert) et le violon a ainsi plus de poids dans la composition.

    On voit ici la difficulté d'obtenir un éclairage homogène en lightbrushing quand la scène à photographier est volumineuse par rapport à la dimension de la torche. Cela provoque des irrégularités d'éclairage un peu disgracieuses qui simulent un éclairage au travers d'un feuillage.
    La température de couleur de la torche led qui tire sur le bleu a colorisé le papier de la partition en blanc bleuté.

    Merci d'avoir présenté une version différente pour alimenter le débat ;-)

    Quel débat ???

    RépondreSupprimer
  2. MERCI Jacques et Gunter, pour vos avis et ce petit débat )
    J'ai baissé la saturation du bleu et du cyan, le résultat est bcp mieu! J'ai fait aussi la version monochrome-sépia.
    Vous pouvez voir les résultats sur mon blog
    http://place-foto.blogspot.fr/2018/02/musical-rest.html

    RépondreSupprimer
  3. je n'aurai pas su dire que c'était du lightbrushing, je trouve très sympa le résultat !

    RépondreSupprimer
  4. Je préfère la version couleur...Ambiance agréable. Le fauteuil,le violon ainsi que le meuble sont plus mis en valeur.. Moins non je ne pensais pas au lightbrushing ...Les ombres sur le fauteuil ne me gênent pas ...cela pourrait être des traces sur le velours...De plus le fond sombre est plus adapté...celui de la photo noir et blanc perturbe la lecture avec toutes ces notes...

    RépondreSupprimer
  5. Merci Claudie et Marie-Christine pour vos avis!
    Et oui, light-brushing, sans cette technique je ne réussis pas cette ambiance mystérieuse...
    Même les ombres sur le fauteuil - c'était voulu de les avoir comme par le feuilletage...

    RépondreSupprimer
  6. Je préfere aussi du coup la version couleur sur ton blog, à cause de la brillance sur le bois. C'est bien mieux les tons sur la partition, bien vu maitre Jacques ;-)

    RépondreSupprimer